vignette handicap accessibilité moins accessibilité plus
vignette recherche
Vous êtes ici >> Accueil >> L'Actualité >>
L'Actualité

Carmaux investit pour l'avenir

UNE POLITIQUE D’INVESTISSEMENT AMBITIEUSE …
SANS POUR AUTANT AUGMENTER LES IMPÔTS LOCAUX DIRECTS


La mairie de Carmaux vient de voter son budget primitif pour l’année 2018. Le montant global s’élève à 21,6 millions d’€, dont 12,9 M€ en fonctionnement et 8,7 M€ en investissement. 1ère bonne nouvelle : les impôts locaux n’augmenteront pas, et ce pour la 6ème année consécutive ! Un tour de force, quand on sait que les dotations d’état continuent de baisser.

Second axe positif : la ville de Carmaux va poursuivre sa politique d’investissement. En 2018, le montant alloué à l’investissement s’élève à un montant de 8,7 M€, qui sera affecté au budget pour améliorer les aménagements et services urbains, le domaine des interventions sociales, et enfin le secteur des équipements sportifs : soit une augmentation de près de 22% par rapport à 2017. Cela s’explique par la gestion rigoureuse de l’équipe municipale actuelle, qui s’efforce de maintenir à flot les comptes de la commune, de conserver une dette publique modérée, tout en continuant, en parallèle, à miser sur des projets d’avenir.

Côté fonctionnement, la ville de Carmaux a adopté un budget de 12,9M€, soit une très légère hausse (0,9%) par rapport à 2017. Fruit de plusieurs années d’effort, les charges de personnel, qui représentent 46% du budget de fonctionnement, continuent de baisser (moins 3,8% depuis 2015), tout comme les charges à caractère général (moins 0,5% comparé à 2017).

Côté investissement, l’effort de la Ville est significatif, puisque le budget sera de 8,7 M€ pour 2018, soit une augmentation de 21,8% par rapport à l’année dernière. Voici les grandes orientations sur lesquelles Carmaux s’impliquera largement en 2018 :

- Aménagements, logements et services urbains pour 2,8 M€ (soit 32% du budget global d’investissement), avec un vaste programme de transition énergétique (réhabilitation de logements communaux TEPCV, modernisation de l’éclairage public en centre-ville et passage aux lampadaires LED), la poursuite du programme d’accessibilité des commerces et des bâtiments publics, le maintien des programmes d’entretien du patrimoine et des voiries communales, sans oublier le lancement de nouvelles opérations urbaines à concurrence de 1 M€ (requalification de l’avenue Albert Thomas, réhabilitation de la rue du Coutal Bas pour permettre un cheminement piétonnier de la gare multimodale jusqu’au centre-ville),

- Interventions sociales et équipements publics structurants à caractère économique et social pour 1,5 M€ (soit 18% du budget d’investissement), dont le projet phare correspond à la modernisation de l’agence de Pôle emploi dans le quartier de la Verrerie.

- Sports et jeunesse : forte de l’obtention en février 2018 du label national « ville active et sportive », la ville de Carmaux va poursuivre ses efforts pour offrir des infrastructures de qualité, et lancera deux chantiers conséquents. La création d’un nouveau terrain de tennis couvert de 700 m2, et l’aménagement de nouveaux locaux pour l’USC tir accessibles au plus grand nombre, pour un montant total de 860.000 €, dans des quartiers prioritaires de la ville dits « QPV »,

- Transition numérique : ce volet n’est pas oublié, avec des investissements d’un montant de 109.000 €, pour poursuivre l’acquisition de matériel pour les écoles, moderniser les systèmes d’information et encourager la dématérialisation des données et les services en ligne.
 

Un niveau d'endettement qui reste faible
Si la ville mène des projets d’envergure pour l’avenir, elle reste cependant peu endettée comparativement à des villes de même taille : le taux d’endettement s’élève à ce jour à 428€ / habitant, alors que la moyenne nationale, pour des villes de taille comparable de 10. 000 habitants, atteint 1.100 € / habitant. Et ce, malgré la baisse continue des dotations d’Etat et des dispositions de la loi de finances pour 2018, puisque Carmaux a vu sa DGF (dotation globale de fonctionnement) baisser de 36% en 4 ans !


Un niveau de service public de qualité
Carmaux, ville à taille humaine, centre-bourg du Carmausin-Ségala, reste très attachée à conserver un niveau de service public de qualité dans les secteurs d’intervention qui relèvent de ses compétences propres : les services au public pèsent 7,8 M€, l’aménagement urbain, le logement et l’amélioration du cadre de vie équivalent à 4,2 M€, le sport, la jeunesse, la culture et le monde associatif auront 2,7 M€ d’affectation de budget pour 2018, et enfin le secteur de l’éducation, la formation et la jeunesse représenteront 2,4 M€. Des chiffres qui restent parfaitement cohérents dans le paysage des communes françaises de taille similaire, et qui témoignent de la volonté de la municipalité de maintenir un service public optimal, en dépit d’une conjoncture économique qui laisse peu de marge de manœuvre aux collectivités locales.

 Tous les chiffres ici

Rédiger un commentaire :

Anti-spam : *
Pseudo : *
E-mail : * (Donnée personnelle non divulguée)
Commentaire :
Contrôle anti-spam :  *
Veuillez recopier le code dans le champs ci-dessus

* Mentions obligatoires !
Ville Carmaux Ville Carmaux