vignette handicap accessibilité moins accessibilité plus
vignette recherche
Vous êtes ici >> Accueil >> L'Actualité >>
L'Actualité

marchés de nuit : fin de saison

Danse, musique et repas à partager, la saison 2017 des marchés de nuit de Carmaux s’achève. Traditionnellement organisé place Jean Jaurès, ce rendez-vous a proposé une incursion place sainte Cécile et une autre dans le quartier de la lande ; à chaque fois avec le même succès. Retour d’expériences sur le marché de nuit de mercredi 13 septembre.

Danse, musique et repas à partager, la saison 2017 des marchés de nuit de Carmaux s’achève. Traditionnellement organisé place Jean Jaurès, ce rendez-vous a proposé une incursion place sainte Cécile et une autre dans le quartier de la lande ; à chaque fois avec le même succès. Retour d’expériences sur le marché de nuit de mercredi 13 septembre.  Fervents défenseurs de la ville qui les a vu naître, Sylvie et Antoine résident à Carmaux et entretiennent une véritable histoire avec les marchés de nuit. « En 2017 comme en 2015, nous avons participé à toutes les soirées avec une affinité particulière pour le programme flamenco. L’ambiance est conviviale, c’est l’occasion d’y retrouver des amis qui ne sont pas forcément du Carmausin. De plus, on peut se restaurer pour dix euros. Avec cette opération, il y a de la vie les mercredis soirs à Carmaux et il faut que ça se sache. »  Dégustant un confit de canard, Marianne et Christian, deux belges venus de Liège ont découvert l’existence des marchés de nuit sur le site web de l’office du tourisme du Tarn. « Nous sommes en congés pendant quinze jours dans la région avec des visites prévues à Ambialet, Albi et dans le Sidobre. L’ambiance est sympa, ce soir nous attendions juste un marché de producteurs plus authentique avec des produits locaux. »  A l’autre extrémité de la place Jean Jaurès un groupe d’amies assistent aux démonstrations de danse flamenco. « C’est notre sortie entre copines. Nous profitons du spectacle qui anime la ville et cette grande place. » confessent Geneviève, Josette, Anne-Marie et Ginette. « Il fait parfois chaud en début de soirée, ce soir c’est parfait. On s’y retrouvera l’année prochaine car c’est un plaisir à partager et l’opportunité d’y faire de belles rencontres autour de la salsa, de la country, des danses occitanes, celtiques ou flamenco… »Fervents défenseurs de la ville qui les a vu naître, Sylvie et Antoine résident à Carmaux et entretiennent une véritable histoire avec les marchés de nuit. « En 2017 comme en 2015, nous avons participé à toutes les soirées avec une affinité particulière pour le programme flamenco. L’ambiance est conviviale, c’est l’occasion d’y retrouver des amis qui ne sont pas forcément du Carmausin. De plus, on peut se restaurer pour dix euros. Avec cette opération, il y a de la vie les mercredis soirs à Carmaux et il faut que ça se sache. »

Dégustant un confit de canard, Marianne et Christian, deux belges venus de Liège ont découvert l’existence des marchés de nuit sur le site web de l’office du tourisme du Tarn. « Nous sommes en congés pendant quinze jours dans la région avec des visites prévues à Ambialet, Albi et dans le Sidobre. L’ambiance est sympa, ce soir nous attendions juste un marché de producteurs plus authentique avec des produits locaux. »

A l’autre extrémité de la place Jean Jaurès un groupe d’amies assistent aux démonstrations de danse flamenco. « C’est notre sortie entre copines. Nous profitons du spectacle qui anime la ville et cette grande place. » confessent Geneviève, Josette, Anne-Marie et Ginette. « Il fait parfois chaud en début de soirée, ce soir c’est parfait. On s’y retrouvera l’année prochaine car c’est un plaisir à partager et l’opportunité d’y faire de belles rencontres autour de la salsa, de la country, des danses occitanes, celtiques ou flamenco… »


 

Rédiger un commentaire :

Anti-spam : *
Pseudo : *
E-mail : * (Donnée personnelle non divulguée)
Commentaire :
Contrôle anti-spam :  *
Veuillez recopier le code dans le champs ci-dessus

* Mentions obligatoires !
Ville Carmaux