vignette handicap accessibilité moins accessibilité plus
vignette recherche
Vous êtes ici >> Accueil >> L'Actualité >>
L'Actualité

Convention pour le faucon pèlerin

Mardi 30 mai 2017, une convention a été signée entre la ville de Carmaux, la paroisse et la Ligue de protection des oiseaux du Tarn (LPO) pour faciliter l’accès de cette dernière aux clochers des églises saint Privat et sainte Cécile en vue de l’installation d’aires artificielles de nichée pour le faucon pèlerin à l’automne.

Le faucon pèlerin, hôte permanent depuis plusieurs années du centre-ville de Carmaux, utilise les clochers des églises comme base de sa prédation. Faute d’un emplacement adapté il niche dans les alentours. « La signature de cette convention illustre tout notre engagement à protéger la biodiversité. Elle permettra de faciliter la vie du faucon pèlerin sur notre territoire. » souligne Alain Espié.

Si elle est couronnée de succès, ce qui n’est jamais garanti, l’installation de nichoirs artificiels et par conséquent de faucons pèlerin de manière pérenne devrait limiter la population de colombins et d’étourneaux. Le pigeon, capturé en vol, est une nourriture parfaitement adaptée au régime alimentaire de jeunes faucons. Ils deviennent un allié de choix dans la lutte contre la prolifération des pigeons. « Au-delà de leur chasse, la seule présence du rapace perturbe le quotidien et la reproduction du pigeon » précise Evelyne Haber, présidente de l‘association tarnaise. Avant de préciser : « de plus en plus de faucons nichent sur les parois des hauts édifices urbains et s’assurent une tranquillité. Ils délaissent les parois des falaises et leur prédateur nocturne : le hibou grand-duc. »

Comme à Albi et sur d’autres sites urbains, le spectacle procuré par les nichées de faucons pèlerin offrirait l’opportunité d’animations et par la même occasion une prise de conscience des grands équilibres de la nature par le public et les scolaires.

Rencontre avec le faucon pèlerin

Il a une silhouette compacte. La femelle a une envergure de 95 à 115 cm pour un poids de 800 à 1 200 grammes. Le mâle a une envergure de 70 à 85 cm pour un poids de 500 à 680 grammes.

Son plumage est gris ardoise sur le dos et blanc finement rayé de noir en dessous. La peau qui recouvre ses pattes, la base du bec et le tour de l’œil sont jaunes.

Sa vue exceptionnelle repose sur ses yeux qui occupent la moitié du volume du cerveau et permettent de détecter un pigeon en vol à plus de six kilomètres.

Lors de piqués ailes fermées débutés à très grande hauteur, des vitesses de 270 km/h en descente oblique (30°) et de 350 km/h en descente verticale (45°) peuvent être dépassées. Le faucon pèlerin est par excellence un prédateur d’oiseaux en vol. Dans le Tarn, le pigeon domestique et l’étourneau sansonnet sont les proies dominantes de la plupart des couples et notamment des couples urbains.

Source : Bulletin LPOinfo du Tarn, n°19.

+ d’information
Service espaces verts
05 63 80 11 06
 

Rédiger un commentaire :

Anti-spam : *
Pseudo : *
E-mail : * (Donnée personnelle non divulguée)
Commentaire :
Contrôle anti-spam :  *
Veuillez recopier le code dans le champs ci-dessus

* Mentions obligatoires !
Ville Carmaux