vignette handicap accessibilité moins accessibilité plus
vignette recherche
Vous êtes ici >> Accueil >> La ville >> Développement durable
La ville
Les projets réalisés

Actions

Dès à présent, différentes actions sont entreprises.

La cuisine centrale par exemple utilise des barquettes en maïs pour les plats chauds. Elles sont biodégradables en 2 ans au lieu de plus de 60 pour les barquettes traditionnelles. Cela représente 700 barquettes par jour et moins de déchets. Cette démarche se couple avec un approvisionnement pour les denrées alimentaires en local pour 30-40%.

Dans plusieurs bâtiments municipaux, il y a aussi des efforts pour l’utilisation de produits verts pour l’entretien, des choix de fournitures écologiques (papier recyclé…)

Le service espace verts du centre technique municipal entreprend également de nombreuses opérations pour préserver l’environnement :

- Economie d’eau :  différentes mesures sont appliquées pour économiser l'eau.

  • La récupération des eaux de surface (toiture, voirie, terrains), de drainage dans 3 cuves de 50m3 ont été installées au stade Jean Vareilles. Cela permet l’arrosage des terrains, économie et écologie riment ! Leur alimentation se fait par pompage dans deux puits et un forage, en récupérant les eaux pluviales de la tribune centrale, les eaux de surface et les eaux de drainage.
  • Un choix raisonné des végétaux. Le gazon du stade d’honneur a été changé. Une graminée très économique en eau (la fétuque élevée) est implantée.
  • Paillage des massifs avec le compostage des déchets « verts » valorisés ainsi. Les massifs arbustifs sont réalisés sur paillage biologique ou synthétique pour garder une humidité constante dans le sol.
  • Micro irrigation des massifs : L’arrosage intégré se fait par micro-irrigation quand cela est possible et la nuit pour éviter les pertes par évaporation. Des pluviomètres sont installés pour éviter les gaspillages.

- Traitement et entretien des espaces totalement propres et naturels

  • Un appareil de désherbage à l’eau chaude, acquis en 2010, permet une gestion écologique et différenciée pour la destruction des herbes, sans danger pour l’homme et l’eau et sans rejeter de CO2. Il permet aussi de nettoyer le mobilier urbain, les équipements extérieurs avec de l’eau à 136°C avec une pression adaptée.

 

  • Lutte biologique intégrée, depuis 5 ans l’ensemble du patrimoine vert de la ville est traité par lutte biologique. Les traitements chimiques ne sont utilisés qu’en derniers recours. Un contrat annuel avec une experte permet un suivi régulier. Après avoir reçu une formation en interne, le service espace vert devient plus autonome sur les différentes interventions. Cette année là, les services ont dû réaliser plusieurs lâchers de coccinelles contre les attaques de pucerons.

Choix de plantes raisonnées par rapport à la résistance aux maladies et à la sécheresse. Développement et embellissement sont durables pour les espaces verts de la ville avec des graminées et des vivaces sur un paillage en galets par exemple pour l’aménagement du giratoire de la Salle Mitterrand.
Cette démarche environnementale a totalement était intégrée dans le projet de la résidence du Bosc avec : un bassin de récupération des eaux pluviales (50m3) situé sous une partie du bâtiment, permet l’arrosage des espaces verts. Dans un souci d’économie, les gazons ne sont pas arrosés.56 m2 de toiture terrasse sont dédiés à l’implantation de panneaux solaires. Ils couvrent ainsi 50% des besoins de la production d’eau chaude sanitaire, la chaudière d’appoint étant alimentée par le Gaz de ville.

- Economie d’énergie avec l’implantation de panneaux photovoltaïques

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme…

EmploiEmploi
annuaireAnnuaires
demarcheLes démarches
plan villePlan de Carmaux
magazineMag' de la ville
newsletterNewsletter
calendrierAgenda
marche publicMarchés publics
menuLes menus
Portail FamillePortail Famille
faqFoire aux questions

Rejoignez Carmaux :
Twitter Twitter
Ville Carmaux